Le secteur

Moteur économique de premier plan au Centre-du-Québec, le secteur bioalimentaire emploie une personne sur six dans la région et représente un produit intérieur brut (PIB) de 960 000 000 $.

Le secteur bioalimentaire centricois, c’est chaque année…

  • Secteur agricole : Un milliard de dollars en recettes agricoles
  • Transformation alimentaire : 1,4 milliard de dollars en livraisons manufacturières
  • Commerce de détail : 550 millions de ventes
  • Restauration : 230 millions de dollars de recettes

Bienvenue au Centre-du-Québec !

La région administrative du Centre-du-Québec compte une population croissante d’environ 232 000 personnes réparties dans cinq MRC et 82 municipalités. Avantageusement situé au « centre du Québec », elle est située à égale distance entre les marchés de Montréal et Québec, ainsi que quelques marchés américains importants.  Parmi les municipalités importantes de la région, on compte Drummondville, Victoriaville, Plessisville, Bécancour, Nicolet, etc.

Les cinq MRC du territoire :

  • Nicolet-Yamaska
  • Drummond
  • Arthabaska
  • L’Érable
  • Bécancour

Sur un territoire étendu entre le fleuve St-Laurent et les Appalaches, l’agriculture peut compter sur un relief relativement plat et des sols fertiles.



Une industrie vigoureuse et diversifiée

Production animale et végétale, transformation alimentaire, restauration et commercialisation des produits, le Centre-du-Québec se démarque par sa diversité et sa performance dans plusieurs créneaux de production et de transformation.

La région se démarque notamment grâce à sa production de canneberges.  Les sols sablonneux et humides de la région comportent 92 % de toutes les superficies allouées à cette culture au Québec.  La canneberge est au Centre-du-Québec ce que le bleuet est pour le Lac-Saint-Jean !

La production laitière, porcine, bovine, ovine et caprine forment également la majeure partie de la production animale de la région.  L’acériculture, les grandes productions céréalières et la production maraîchère sont les productions végétales importantes.

La transformation alimentaire joue un rôle majeur pour l’économie centricoise.  Quelque 165 entreprises œuvrent dans des secteurs variés, tels que les fromages, les viandes de spécialité, la boulangerie et les produits de l’érable.  La transformation de la canneberge est également déterminante pour la région, puisque la majorité du volume de production québécoise est transformé au Centre-du-Québec.

Finalement, la restauration et le commerce de détail assurent un rôle complémentaire à l’industrie bioalimentaire.  Représentant plus du quart du PIB du secteur, ces établissements comptent plus de 8 000 emplois qui sont les premiers témoins d’un secteur bioalimentaire fort dans la région.   Source : Agriculture et agroalimentaire dans la région du Centre-du-Québec (2008), ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Source : Agriculture et agroalimentaire dans la région du Centre-du-Québec (2008), ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.